UX design – relation client : même combat ?

J’avais causé le mois dernier d’UX Design en te donnant rendez-vous pour en recauser sous quelques semaines : nous y voilà. Ce qui prouve que ce blog est moins bordélique qu’il n’en a l’air 🙂 C’est important l’UX Design, très important même, car Pascal Demurger le classe en numéro un de son triptyque pour mieux réinventer son métier (ou périr).

Bon, quand tu tapes “UX Design” dans Google, tu tombes sur des centaines de milliers de sites, normal. Ça se corse quand tu vas sur la page UX Design de Wikipedia car, hormis la première phrase ou presque, on ne comprend plus que dalle. La voici :


L’expérience utilisateur (UX ou user experience en anglais) se réfère à l’expérience totale d’une personne utilisant un produit, un système ou un service particulier.

Définition de l’UX : actions et réponses qu’une personne trouve ou anticipe dans l’utilisation d’un logiciel, une application, un site internet voire tout produit.

Tout produit ? 

En fait il s’agit d’optimiser la conception d’un outil afin qu’il soit le plus efficace et le plus clair que possible. Le design, l’architecture/structure, l’interactivité, les possibilités offertes contribuent à offrir une bonne expérience de l’utilisateur: lorsqu’ils sont optimisés, l’utilisateur ira vite dans son travail, trouvera la réponse qu’il cherche ou le moyen de faire ce qu’il veut aisément, ce qui ne manquera pas de lui plaire.  Il continuera, par conséquent, à utiliser le système.

Mais cette définition un peu “abstraite” se concrétise très vite dans le quotidien de tout un chacun si l’on désigne l’UX design comme la relation client.

Il est donc indispensable, pour faire du design d’expérience, de prendre en considération les attentes mais aussi les réels besoins de tes utilisateurs.

Ce qu’a fait Heinz est un super exemple pour illustrer un bon design d’expérience.

image

Je pique ce super exemple d’UX Design sur l’excellent article de notre ami David (auto entrepreneur indépendant) qui rajoute : “

A vrai dire, on s’en tape que la bouteille de ketchup ressemble à une bouteille (tant qu’on reconnait le produit). Ce que tu veux, toi, c’est ne pas avoir à jouer des maracas quand tu arrives à la fin du ketchup pour faire descendre ce qu’il reste. Il ne faut pas s’arrêter à un simple design de produit. Tu dois designer l’expérience. Et ça, la marque l’a très bien compris. C’est désormais plus pratique de remplir son hot dog de ketchup. En allant plus loin que l’apparence du produit, Heinz a réussi à créer une bonne expérience chez son consommateur.”

On avance sur l’UX Design, c’est bien.