Mon Interview dans La Nouvelle République :)


Jean-Christophe Gilbert (@jicegilbert) est dirigeant de l’agence web niortaise Weeeb, qui accompagne entreprises, collectivités locales, associations et particuliers dans la transition numérique. Il est aussi administrateur du SPN, le réSeau des Professionnels du Numérique en Poitou-Charentes.

Quel intérêt les politiques ont-ils à être présents sur les réseaux sociaux ?

« Y être ou non, la question est aujourd’hui dépassée. Ils n’ont plus le choix. Les réseaux ne sont plus des gadgets, mais quelque chose de central en matière d’engagement et de communication politique, de par la transversalité qu’ils impliquent.Il y a quinze ans, c’était simple : on créait un site internet et on était tranquille. Aujourd’hui, il faut multiplier les canaux. »

Encore faut-il en maîtriser les codes ?

« La difficulté pour beaucoup des politiques, c’est le lâcher prise et l’esprit de coopération qu’impliquent ces outils. Avoir un compte Twitter, ce n’est pas distiller la bonne parole. Le temps béni du plan de communication verrouillé et affiches 4 x 3 est révolu. Aujourd’hui, on co-construit. Et avoir une stratégie numérique concertée n’est aujourd’hui plus une option. »

Quelles sont les règles de survie dans cet univers ?

« Etre humain, transparent et créer de l’engagement font partie selon moi des piliers de la pratique. Ne pas chercher le buzz, car on vous oublie aussi vite qu’on vous a connu. Il faut au contraire travailler sur le long terme, ce qui peut paraître paradoxal, quand on sait que la durée de vie d’un tweet est de 4 minutes, et celle d’un post Facebook environ 20 minutes.Surtout ne pas naviguer à la godille, qui plus est lorsque l’on a un discours politique. Pour surfer sur le web, il faut avoir un cap, connaître sa route et savoir gérer les tempêtes. »

Mais c’est terriblement chronophage ?

« Certains croient encore que le numérique, c’est magique, que ça marche tout seul. En réalité, c’est un travail de forçat, lent et fastidieux. Comme en maçonnerie, on pose une pierre après l’autre ! »

Lien vers l’itw originale : http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2015/06/30/Les-reseaux-ne-sont-plus-des-gadgets-2385866