Ma liberté, mon bien, mon ciel bleu, mon amour

Tout l’univers aveugle est sans droit sur le jour.Fût-on cent millions d’esclaves, je suis libre.Ainsi parle Caton. Sur la Seine ou le Tibre,Personne n’est tombé tant qu’un seul est debout.Le vieux sang des aïeux qui s’indigne et qui bout,La vertu, la fierté, la justice, l’histoire,Toute une nation avec toute sa gloireVit dans le dernier front … Lire la suite